Après la douche ou le bain, nous savons tous que l’application d’un déodorant est l’un des meilleurs moyens de nous sentir le plus frais possible pour la journée, surtout lorsque nous commençons à transpirer. La sueur qui provient de nos glandes apocrines (celles que l’on trouve dans les zones où il y a beaucoup de follicules pileux, comme les aisselles) est en fait inodore, mais elle devient puante après s’être mélangée aux bactéries présentes sur la peau. Cependant, ce produit d’hygiène masque souvent l’odeur de transpiration qui s’installe avec le temps, mais ne la combat pas toujours.

Les anti-transpirants traditionnels contiennent généralement du chlorhydrate d’aluminium ou du zirconium d’aluminium, qui obstruent les pores. Pour vraiment éviter (et non dissimuler) les mauvaises odeurs, envisagez d’utiliser des déodorants naturels.

Comment les déodorants naturels combattent les odeurs

Si vous êtes curieux de savoir si les déodorants naturels combattent réellement les odeurs, la réponse est oui. Les déodorants naturels peuvent contribuer à empêcher les gens de sentir, car ils peuvent aider à masquer les mauvaises odeurs et à absorber l’excès d’humidité résultant de la transpiration. Il est toutefois important de noter qu’ils ne bloquent pas l’évacuation de la sueur.

Les déodorants naturels ne bloquent pas vos pores. Ces produits de soins de la peau absorbent l’humidité et ne perturbent pas votre corps lorsqu’il transpire – réduisant les odeurs avant qu’elles ne commencent. Les odeurs sont causées par des bactéries naturellement présentes sur la peau (flore normale) qui se développent grâce à l’humidité.

Fonctionnement du déodorant naturel par rapport à l’anti-transpirant standard

Quelle est la différence entre un déodorant naturel et un antisudorifique ? L’utilisation d’un déodorant sans aluminium contribue à réduire les odeurs, alors qu’un anti-transpirant contribue à réduire la transpiration qui peut entraîner une mauvaise odeur due aux bactéries présentes sur la peau. Les déodorants naturels minimisent essentiellement l’inconfort de la transpiration et fonctionnent avec la chimie naturelle de votre corps, et non contre elle.

Ingrédients courants des déodorants naturels

De nombreux produits naturels ou sans aluminium sont considérés comme des déodorants, dans la mesure où ils aident à masquer les mauvaises odeurs mais ne diminuent pas réellement la quantité de sueur. Les ingrédients naturels, comme le magnésium, aident à neutraliser les odeurs en équilibrant le pH, mais n’empêchent pas la transpiration, de sorte qu’ils peuvent contribuer à améliorer l’odeur que crée la transpiration, mais n’éliminent pas la transpiration elle-même.

  • Bicarbonate de soude
  • Huile de noix de coco
  • Oxyde de zinc
    Sels minéraux
  • Magnésium
  • Beurre de karité
  • Huile de théier
  • Amidon de maïs
  • Lichens
  • Hamamélis
  • Aloès
  • Glycérine végétale
  • Acide tannique (présent dans le thé)

Ingrédients courants des antisudorifiques

Les antisudorifiques agissent en diminuant la quantité de sueur libérée, ce qui réduit l’humidité.

  • Chlorhydrate d’aluminium
  • Chlorure d’aluminium
  • Tétrachlorohydrex d’aluminium et de zirconium Gly

Comment votre corps s’adapte au déodorant naturel

Lorsque vous passez d’un anti-transpirant à base d’aluminium à un déodorant naturel, il est normal que vous transpiriez davantage, car vos pores ne sont plus obstrués. Suivez ces conseils pour permettre à votre corps de s’adapter au déodorant naturel :

  1. Effectuez une « détox » d’une à deux semaines avant de passer à un déodorant naturel : Exfoliez doucement la peau tous les jours et évitez d’utiliser un déodorant sur vos aisselles pendant cette période.
    Remarque : au début, vos aisselles seront probablement humides et dégageront une légère odeur, mais ensuite, votre peau s’adaptera plus efficacement au déodorant naturel.
  2. Une fois la désintoxication terminée, certaines personnes peuvent choisir d’utiliser certains déodorants naturels contenant des ingrédients tels que le bicarbonate de soude, le charbon de bois ou l’argile, qui sont conçus pour aider à absorber l’excès d’humidité.
  3. Après quatre semaines, la chimie de votre corps devrait être en phase avec l’utilisation d’un déodorant naturel.

Le déodorant naturel est-il mieux pour vous ?

Que vous utilisiez un anti-transpirant depuis des années ou un déodorant naturel depuis longtemps, vous vous demandez peut-être lequel est le plus sain. Il s’avère que cela dépend de vous. L’utilisation d’un déodorant naturel est un choix personnel et, en fait, pour certaines personnes, un déodorant naturel peut provoquer une sensibilité de la peau. Cela dit, pour une personne qui préfère éviter l’aluminium pour des raisons personnelles, un déodorant naturel peut constituer une option pour aider à contrôler les odeurs.

Si vous choisissez un déodorant naturel, il est important de trouver une option qui fonctionne avec la chimie naturelle de votre corps, et non contre elle. Les déodorants naturels n’essaient pas d’empêcher la transpiration de se produire comme les anti-transpirants à base d’aluminium, mais ils essaient de minimiser l’inconfort de la transpiration en absorbant l’humidité et en vous permettant de sentir bon pendant que votre corps fait son travail naturel.